samedi 25 avril 2009

12) FROID ET SOLEIL (2021)

LE FROID
Sur les côtes normandes, l'hiver peut être parfois rigoureux, avec des périodes pendant lesquelles les températures sont proches de 0°, une eau à moins de 10° et éventuellement de la neige. Dans ces conditions, vous avez de bonnes chances de paddlesurfer en petit comité, même si de très belles vagues déroulent parfaitement. Vous devez être en forme , motivé et protégé par une bonne combinaison car surfer en plein hiver est une épreuve physique. Équipez-vous d'une 5/3 mm, voire d'une 6/4 mm, de chaussons bien à votre pointure, de gants et d'une cagoule que vous choisirez bien souple. Attendez d'avoir digéré votre dernier repas, hydratez-vous et échauffez-vous avec soin avant de partir à l'eau. Lors de votre première chute, il se peut que vous ressentiez un mal de tête en barre au niveau du front : cette douleur, qui peut être intense, va s'atténuer après plusieurs immersions. Pour vous réchauffer, ramez, paddlesurfez mais ne restez pas statique à attendre les vagues. Vous devez sortir de l'eau avant de ressentir la fatigue et ne pas attendre de frissonner ou de vous engourdir : une session d'une heure semble être une durée raisonnable lors des plus grands froids.

L' EXOSTOSE
Si vous paddlesurfez régulièrement dans une eau à moins de 14° sans vous protéger les oreilles, l'action du froid et du vent vont irriter vos conduits auditifs externes, à un endroit ou la peau est très fine. La réaction de votre corps à ces agressions va être un développement de l'os sous-jacent qui va conduire à un rétrécissement du canal : c'est l'exostose. Elle apparaît en général après 5 années de pratique intensive et si vous êtes sujet à des otites externes à répétitions ou bien si vous avez régulièrement la sensation d'oreille bouchée après vos sessions, consultez un ORL. Si l'exostose n'en est pas à un stade avancé, la solution la plus simple est de porter des bouchons rigides que vous trouverez en pharmacie, ou bien les célèbres Doc's Earplugs bien connus des surfers, et de mettre une cagoule lors des plus grands froids. Si la gène est importante, le traitement est alors chirurgical et il vous faut savoir que l'intervention est délicate, se déroule sous anesthésie générale, et qu'elle doit être envisagée bien avant que le conduit ne soit totalement obstrué…Après l'opération, il vous faudra de plus patienter 2 mois avant de retourner à l'eau.

LE SOLEIL
En été, il est indispensable de se protéger du soleil lors d'une session de paddlesurf réalisé par beau temps. Il ne faut pas croire que seuls ceux qui bronzent sur la plage sont sujets aux coups de soleil. L'eau de mer est rafraîchissante mais ne préserve en aucun cas des UV et bien au contraire, elle réfléchit jusqu'à 30 °/° des rayonnements sur notre peau et cette réverbération explique que l' on peut ressortir d'une session complètement cramé ! Portez un lycra manche longue ou un shorty, mettez de la crème solaire waterproof d'indice élevé de manière homogène sur toutes les zones exposées, en les badigeonnant d'une couche épaisse et renouveler fréquemment les applications, toutes les deux heures au minimum.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire